Skip to content

‘Anybody can be a father or a husband. There are only five people in the world who can do what I do, and I’m going for that.’

June 22, 2010

Le titre de ce post est tiré de ce portrait de James Cameron, écrit en octobre 2009, deux mois avant la sortie d’Avatar.

L’article est composé de rencontres avec le réalisateur durant le tournage et la post-production d’Avatar, de quelques éléments biographiques, et de témoignages de proches et collaborateurs. Cameron est décrit comme perfectionniste, déterminé, exigeant et souvent colérique, donc fidèle à l’image que les media donnent de lui.

Ses loisirs: la plongée sous-marine, camper dans le désert et flinguer des pastèques à l’AK-47, concevoir des sous-marins; uniquement des activités reposantes en somme.

Un florilège de phrases du maître:

  • “I have so much blood on my hands, from all the movies, metaphorically and psychically”
  • “Do you want Paul Verhoeven to finish this motherfucker?” à Schwarzenegger sur le plateau de True Lies.
  • ‘I want you to know one thing—once we embark on this adventure and I start to make this movie, the only way you’ll be able to stop me is to kill me’ au PDG de la FOX, avant la production de Abyss.

Le portrait de Cameron esquisse une personnalité fascinante, totalement vouée à son oeuvre; ses films en font l’un des cinéastes en activité les plus fascinants .

Via.

Advertisements
No comments yet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: